AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lincoln Davis + The Mayor of Burlington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Intermédiaire ★ du jardin communautaire
avatar


› age : 55 ans
› côté coeur : Marié à Millicent, en couple avec Rebecca
› orientation sexuelle : Hétéro
› métier : Maire de Burlington
› quartier : The Hill

› posts : 138
› pseudo : Alexandre
› inscrit le : 21/07/2017
› age : 29
› avatar : Tony Goldwyn
© : Ante mortem


MessageSujet: Lincoln Davis + The Mayor of Burlington   Sam 22 Juil - 14:36


Lincoln Davis
FEAT TONY GOLDWYN.
NOM + DAVIS. PRÉNOM(S) + Lincoln Thomas DATE ET LIEU DE NAISSANCE + le 20/05/1962 à Burlington. AGE + 55 ans. NATIONALITÉ&ORIGINES + Américaine. ORIENTATION SEXUELLE + Hétéro STATUT CIVILE + Marié NOMBRE D'ENFANTS + 2 filles, Hannah et Mackenzie PROFESSION + écrire ici. GROUPE + Festin du dimanche TRAITS DE CARACTERE + Charismatique ≡ Têtu  ≡ Sociable ≡ Rancunier ≡ Galant  ≡ Susceptible ≡ Raffiné ≡ Jaloux ≡ Organisé ≡ Sarcastique ≡ Ordonné ≡ Impatient ≡ Sérieux


☆ Me, myself and I
01. Famille : Je suis né à Burlington, le 20 mai 1962. Je suis le fils de Henry Davis, médecin généraliste et Louise Davis, sans profession. J'ai un grand frère, Andrew et un petit frère,Daniel. Andrew est aujourd'hui chirurgien et Daniel est assistant social. Nous vivons toujours tous les 3 à Burlington et j'ai la chance de bien m'entendre avec mes frères et ma famille en général. Mes parents sont aujourd'hui décédés tous les deux. Ma mère est morte en 1973, d'un cancer du sein et mon père en 1987, d'une crise cardiaque. Je viens d'une famille plutôt aisée. Du côté de mon père, on est médecin depuis des générations et du côté de ma mère, c'était dans la finance. (+) 02. Enfance et adolescence : J'ai grandi dans le quartier de The Hill. Nous avions une maison bourgeoise avec un grand jardin. Mon père avait son cabinet médical dans une dépendance collée à la maison. Il pouvait donc travailler sur place. Ma mère n'a jamais travaillé. Elle s'occupait de nous. Elle est tombée malade en 1973, cancer du sein. Elle est partie en quelques mois. Cela a été très difficile. Notre mère était vraiment une bonne personne, une femme très compréhensive, très douce et juste. Notre père était plus sévère, plus stricte, moins patient. Dès que ma mère est décédée, il a décidé de nous envoyer en internat. J'étais dans un établissement pour garçons. Je ne rentrais que les week-ends. Je n'ai été dans un établissement mixte qu'à partir de l'université. Avant cela, j'ai toujours fait ma scolarité dans une école privée religieuse. Je crois que c'est cette éducation religieuse trop stricte qui fait que je ne suis pas croyant aujourd'hui. (+) 03. Millicent : Nous venons de la même classe sociale, du même milieu. Son père était aussi médecin.
Nous nous sommes rencontrés lors d'une soirée au Country Club.  Je pense que Millicent est la femme qu'il me fallait, du moins à ce moment là de ma vie. Nous avons commencé à sortir ensemble puis nous nous sommes fiancés puis mariés. Hannah est née, puis Mackenzie. Nous formions une famille unie. Je pense que nous partageons des valeurs communes, une façon de voir la vie, des loisirs et activités en commun. Je pense pouvoir dire que nous avons été longtemps heureux ensemble. Du moins, pour ma part, je l'ai été. Millicent a été à mes côtés, à l'écoute, soutenante. Elle m'a beaucoup apporté, je lui dois beaucoup. Puis, il y a eu la disparition d'Hannah. Nous n'avons pas réussi à y survivre. Nous n'avons pas pu surmonter ça ensemble. C'est sûrement de ma faute. Je n'ai pas fait ce qu'il fallait. Peut-être trop de culpabilité, trop de non dits. C'est dans ces circonstances que j'ai connu Rebecca. Aujourd'hui, je ne suis plus amoureux de ma femme. Je sais qu'elle mérite bien mieux que ça,
bien mieux que moi. Je ne la rend pas heureuse. Je le sais bien. J'espère avoir le courage de faire ce qu'il faut, de la libérer, de nous délivrer tous les deux. J'ai beaucoup d'affection pour elle, ça reste la mère de mes enfants, une femme formidable, qui mérite d'être aimé à sa juste valeur. Sorry and someone will love you, someone will love you, someone will love you, but someone isn't me.(+) 04. Hannah : Hannah est ma fille aînée. J'étais le plus heureux des hommes quand je suis devenu père. J'adorais m'occuper d'elle. C'était mon petit bébé, ma fierté. Après, elle a grandi, trop vite. On ne se rend pas compte que nos enfants nous échappe jusqu'à..., jusqu'à un événement tragique. Hannah a disparu le 04/07/13. Sans doute le jour le plus marquant de ma vie, le plus difficile aussi. C'est arrivé sans prévenir. C'est ce genre de jour qui vous fait douter, vous fait penser que vous êtes le pire père qui existe sur terre, le parent le plus nul de toute l'histoire. C'était une adolescente. C'est toujours difficile de doser, entre la laisser faire ses propres expériences et trop la surveiller et coller. Elle était censée être avec des amis, des personnes qu'on connaissait, des gens du quartier. C'est ce genre d'affaire qui fait qu'on se rend compte qu'on ne connait même pas les gens qui vivent sous le même toit que nous. J'ignorais qu'elle avait un petit-ami. Est-ce que je ne m'intéressais pas assez à elle ? Est-ce que ça faisait partie de son jardin secret ? Est-ce que ça veut dire que pour elle on n'était pas très proche ? Avait-elle l'intention de me le dire ? Tellement de questions pour si peu de réponse. Tellement se sentiments qui se mélangent :  la colère, la tristesse, l'inquiétude, la détresse, la honte, ... Puis, les jours se suivent et finissent par se ressembler. On espère toujours la revoir. On espère tellement. C'est même plus fort que ça. On a tellement envie d'y croire, que ça en devient presque vitale. Ce n'est pas possible autrement. Sinon, que devient-on ? On perd comme une partie de nous-même. Cette partie que l'on ne retrouvera jamais. Un temps, on ne s'autorise plus à rire, ni à sourire. Puis, quelques rebondissements. Un suspect est arrêté. Alors que la douleur dormait quelque peu, que l'on était comme des zombies, quelque chose vient nous secouer. Va-t-on avoir des réponses ? On en a eu mais étaient-elles satisfaisantes ? Qui peut se satisfaire de la réponse que sa fille est morte et qu'elle ne reviendra pas ? Pas moi. Vient le travail du deuil. Dur et lourd travail. "Au moins, vous savez qu'elle est morte, vous pouvez faire votre deuil". Combien de fois j'ai pu entendre cette phrase ? Cette phrase où j'ai l'impression que j'aurais dû dire merci, être soulagé. Pourtant le deuil est la fin de l'espoir. Elle ne reviendra pas, plus jamais. Mon bébé est mort. Je n'ai pas su la protéger. C'était mon devoir de père et j'ai échoué. Comment vivre avec ça ? Par fierté et de part mon éducation, je ne pleurais pas en public. Il fallait toujours se montrer digne, se montrer fort, montrer à mon épouse que j'étais l'épaule sur laquelle elle pouvait se reposer. J'ai peut-être été un temps cet épaule mais même ça, je l'ai fait mal. Quand, j'y repense, j'aurais peut-être dû pleurer avec elle, ça aurait peut-être sauvé notre mariage. A trop vouloir se montrer fort, on en cache tout sentiment, jusqu'à ne plus en montrer du tout et en éprouver de moins en moins pour l'autre. Nous n'avons pas su gérer cette crise. J'ai essayé d'être là pour Millicent et Mackenzie. Je n'ai pas été parfait mais peut-on l'être en telle circonstance ? J'espère au moins resté proche de ma fille. La seule qui me reste. Essayer de ne pas échouer aussi misérablement avec elle qu'avec sa sœur. Plus qu'une chance. Peut-on faire pire en même temps ? Je suis sûr qu'au fond on peut trouver  mais pourvu que non. (+) 05. Mackenzie : On s'était dit qu'on aurait deux enfants. Je ne cache pas que j'aurais voulu avoir un petit garçon. Après, je ne parle pas de déception d'avoir eu une deuxième fille. J'adore Mackenzie. Elle est brillante, je fais tout pour être là pour elle.  Avec la disparition de Hannah, tout a été très compliqué. Je pense que je n'ai pas été assez à l'écoute de ma fille. Je n'ai pas su gérer. J'ai voulu être fort pour ma famille, mais je ne l'ai pas été. J'espère qu'elle ne m'en veut pas trop, qu'elle ne me le reprochera pas dans quelques années. J'espère qu'on sera toujours proche. (+) 06. Rebecca : Ma bouée de secours, mon rayon de soleil, la personne qui m'a donné la force. Avec elle, je pouvais être moi, avec elle je pouvais être faible. Elle était l'épaule sur laquelle je pouvais m'appuyer. Elle était l'oxygène dont j'avais besoin, puis un échappatoire. Pas besoin de faire semblant avec elle, juste être moi. Pourquoi elle ? Je ne sais pas. Sûrement ce qu'on partageait sans vivre pourtant la même chose, la perte d'un enfant, sans être le même. Des vécus similaires mais pas la même histoire. La possibilité de se confier avec quelqu'un qui nous comprend, qui ne nous juge pas. Ne pas avoir honte, être juste soi, avec tous ses défauts et ses quelques qualités. Jamais j'aurais cru tromper ma femme, jamais je n'aurais cru être ce genre d'homme là. Mais je suis tombée amoureux. Rebecca n'est pas ma maîtresse, ce n'est pas un plan cul, juste pour occuper mes fins d'après-midis. Parfois, on passait juste du temps à se regarder, serrer l'un contre l'autre. On pouvait parfois passer des heures à parler, d'autres à pleurer puis parfois à rire jusqu'aux larmes. On pouvait être nous, être vrais. Il y a eu des bas pourtant, des moments de doutes aussi. On s'est séparés pour se remettre ensemble, des pauses plus ou moins longues. Se séparer pour mieux se retrouver. Puis là, ça dure, ça tient, c'est du solide. Je pense à quitter ma femme. Je veux être avec Rebecca. C'est elle que j'aime. Je ne veux plus me cacher. Je veux vivre au grand jour. Je veux pouvoir être heureux à ses côtés et montrer à tout le monde combien elle me rend heureux. Mais la route est encore longue avant d'arriver à ça et sûrement semé d’embûches.  (+) 07. Vie professionnelle : J'ai toujours su que je serais médecin. Avec un père, puis un grand-père et un arrière grand-père médecins, ma destiné était toute trouvée. En me lançant dans la médecine, j'ai découvert la chirurgie, puis la neuro-chirurgie et c'est là que j'ai décidé que je voulais être chirurgien, que je voulais sauver des vies en opérant des gens. Ce métier me plaisait vraiment. Chaque jour était un jour pour sauver des vies. En arriver à là n'a pas toujours été facile. Il y a beaucoup de compétitions, de coups bats. Je me suis découvert compétiteur. C'est là que j'ai appris ce qu'était la trahison aussi. L'internat m'a appris aussi pour mon nouveau métier, être maire. En politique aussi il y a beaucoup de coup bas. On a toujours été dans la politique dans ma famille, à faire partie du parti démocrate. J'étais très engagé pendant mes années université. Je n'ai pas abandonné le parti par la suite, puis à un moment de ma vie, j'ai voulu faire plus pour ma ville et j'ai décidé de devenir maire. J'ai été soutenu par ma femme, par mes proches et je suis aujourd'hui le maire de Burlington. Est-ce que je pense m'arrêter là ? Je ne pense pas à la Maison Blanche en tout cas. Burlington est ma ville et je ne pense pas vouloir la quitter un jour. Je ne pense pas être Bernie Sanders et vouloir aller au delà de mon poste de Maire. (+) 08. Loisirs :  Je pratique le golf depuis que je suis devenu neuro chirurgien. C'est un sport qui me détend. Il m'arrive parfois de courir un peu mais je ne suis pas un grand sportif. Je préfère les activités culturelles comme aller au théâtre, voir des spectacles, aller au musée, lire, cuisiner aussi. J'aime bien le cinéma également. Pour moi un loisir doit permettre de passer un bon moment, se détendre, se changer les idées par rapport au travail.   (+) 09. Mode de vie : je ne fume pas et je n'ai jamais fumé, ni consommé de produits stupéfiants. Pour ce qui est de l'alcool, j'en consomme, mais toujours avec modération. Je ne suis pas du genre à finir bourré. J'ai déjà été saoul, mais ça remonte à des années, à l'université. J'essaie d'avoir une bonne hygiène de vie. Je fais attention à manger sainement.    (+) 10. Mon avenir : Je pense prochainement divorcer de Millicent. Je pense que ce n'est qu'une question de mois. J'ai envie de vivre au grand jour avec Rebecca, encore faut-il qu'elle soit d'accord. Il me reste plus qu'à voir avec la principale intéressée. J'ai 55 ans et je veux vivre une vie paisible, être heureux c'est tout.


✮ Search for links

(♀/♂) TYPE DE LIEN RECHERCHE ≈ Ecrire ici.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam et neque nibh. Donec facilisis porttitor lacus, eu posuere velit sodales quis. Phasellus augue sapien, dignissim sed rhoncus sit amet, consequat ut est.

(♀/♂) TYPE DE LIEN RECHERCHE ≈ Ecrire ici.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam et neque nibh. Donec facilisis porttitor lacus, eu posuere velit sodales quis. Phasellus augue sapien, dignissim sed rhoncus sit amet, consequat ut est.




Dernière édition par Lincoln Davis le Sam 22 Juil - 14:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intermédiaire ★ du jardin communautaire
avatar


› age : 55 ans
› côté coeur : Marié à Millicent, en couple avec Rebecca
› orientation sexuelle : Hétéro
› métier : Maire de Burlington
› quartier : The Hill

› posts : 138
› pseudo : Alexandre
› inscrit le : 21/07/2017
› age : 29
› avatar : Tony Goldwyn
© : Ante mortem


MessageSujet: Re: Lincoln Davis + The Mayor of Burlington   Sam 22 Juil - 14:36


- Répertoire -
(My links.)


☆ Type de liens

(♀/♂) PRÉNOM NOM (+) Nature du lien
(♀/♂) PRÉNOM NOM (+) Nature du lien
(♀/♂) PRÉNOM NOM (+) Nature du lien

☆ Type de liens

(♀/♂) PRÉNOM NOM (+) Nature du lien
(♀/♂) PRÉNOM NOM (+) Nature du lien
(♀/♂) PRÉNOM NOM (+) Nature du lien



_________________
Too much to believe, too much to deny
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intermédiaire ★ du jardin communautaire
avatar


› age : 55 ans
› côté coeur : Marié à Millicent, en couple avec Rebecca
› orientation sexuelle : Hétéro
› métier : Maire de Burlington
› quartier : The Hill

› posts : 138
› pseudo : Alexandre
› inscrit le : 21/07/2017
› age : 29
› avatar : Tony Goldwyn
© : Ante mortem


MessageSujet: Re: Lincoln Davis + The Mayor of Burlington   Sam 22 Juil - 14:36


- Mes rps -
(le listing.)


☆ Rps en cours

Ft PRÉNOM NOM (+) Contexte du sujet
Ft PRÉNOM NOM (+) Contexte du sujet
Ft PRÉNOM NOM (+) Contexte du sujet

☆ Rps en attente

Ft PRÉNOM NOM (+) Contexte du sujet
Ft PRÉNOM NOM (+) Contexte du sujet
Ft PRÉNOM NOM (+) Contexte du sujet

☆ Rps terminés

Ft PRÉNOM NOM (+) Contexte du sujet
Ft PRÉNOM NOM (+) Contexte du sujet
Ft PRÉNOM NOM (+) Contexte du sujet



_________________
Too much to believe, too much to deny
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lincoln Davis + The Mayor of Burlington   Lun 24 Juil - 16:23

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lincoln Davis + The Mayor of Burlington   Ven 28 Juil - 19:03

Je viens voir si c'est possible de définir notre lien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Intermédiaire ★ du jardin communautaire
avatar


› age : 55 ans
› côté coeur : Marié à Millicent, en couple avec Rebecca
› orientation sexuelle : Hétéro
› métier : Maire de Burlington
› quartier : The Hill

› posts : 138
› pseudo : Alexandre
› inscrit le : 21/07/2017
› age : 29
› avatar : Tony Goldwyn
© : Ante mortem


MessageSujet: Re: Lincoln Davis + The Mayor of Burlington   Lun 31 Juil - 16:05

Hales : Avec plaisir. Je pense que Lincoln a identifié Hales comme étant une amie de sa fille. Tu penses qu'il serait possible de faire un sujet flashback après la disparition de Hannah ?

Ivy : Oui, bien-sûr. Je pense que Lincoln considère Ivy comme faisant toujours partie de la famille et étant sa belle-soeur, même si elle n'est plus avec Daniel. Elle reste la mère de Sloan et Avery qui sont ses nièces. Je ne pense pas qu'ils sont véritablement proches mais ils restent courtois lorsqu'ils se croisent. Qu'en penses-tu ?

_________________
Too much to believe, too much to deny
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lincoln Davis + The Mayor of Burlington   Lun 7 Aoû - 14:01

Bonjour, je viens te proposer un lien si cela peut t'intéresser ! La première idée qui me vient, sans a prioris, est de savoir si Lincoln, aux vues de sa situation entre Rebecca et Millicent, pourrait se sentir assez perdu pour consulter Mindy ? Ou si le couple Davis en voit, ou en a vu un. C'est une idée comme ça parce que je cherche des patients pour Mindy. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Intermédiaire ★ du jardin communautaire
avatar


› age : 55 ans
› côté coeur : Marié à Millicent, en couple avec Rebecca
› orientation sexuelle : Hétéro
› métier : Maire de Burlington
› quartier : The Hill

› posts : 138
› pseudo : Alexandre
› inscrit le : 21/07/2017
› age : 29
› avatar : Tony Goldwyn
© : Ante mortem


MessageSujet: Re: Lincoln Davis + The Mayor of Burlington   Mar 8 Aoû - 15:11

Je pense que ça peut être une bonne idée mais ça a dû se faire dans le passé, car aujourd'hui le couple n'en est plus là et Lincoln n'est pas perdu, il est sûr de vouloir divorcer. Au début de sa relation avec Rebecca, il a pu aller voir Mindy avec Millicent. On pourrait toujours faire les sujets en flashback si c'est bon pour toi Very Happy

_________________
Too much to believe, too much to deny
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lincoln Davis + The Mayor of Burlington   Mer 9 Aoû - 21:16

Okidoki, ça me semble également plus logique ! Ma foi pourquoi pas pour un sujet flashback, why avec avec Millicent aussi si elle est d'accord ? Du coup on peut partir sur un ancien lien patient-médecin, si ça te va !
Revenir en haut Aller en bas
Amateur ★ du parc à chien
avatar


› age : 26 ans
› côté coeur : Célibataire
› orientation sexuelle : Hétérosexuelle
› métier : Mécanicienne
› quartier : Old North End
› posts : 88
› pseudo : Tigerfan
› inscrit le : 26/08/2017
› age : 28
› avatar : Nathalie Emmanuel


MessageSujet: Re: Lincoln Davis + The Mayor of Burlington   Sam 2 Sep - 6:08

Est-ce que je peux m'intégrer dans l'entourage de la mairie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Lincoln Davis + The Mayor of Burlington   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lincoln Davis + The Mayor of Burlington
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Davis Burningham
» Megane Davis
» Jenny Davis
» John Davis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Family comes first :: On ne choisit pas sa famille :: Vivre sa vie :: Le carnet d'adresses-
Sauter vers: