AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Are you gay ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin ∞ I'll find a way to be without you
avatar


› age : 20 ans
› côté coeur : Célibataire
› orientation sexuelle : Bisexuelle
› métier : Serveuse
› quartier : Old North End
/
› posts : 424
› pseudo : carole71
› inscrit le : 19/05/2017
› age : 20
› avatar : Zoey Deutch


MessageSujet: Are you gay ?   Lun 11 Sep - 22:12


Are you gay ?
Charlie & Finn
J'avais passé une mauvaise journée, encore une. En faite, c'était devenue une sorte de routine, j'avais l'impression de ne passé que des journée de merde. Ethan avait été malade durant la nuit et autant lorsque c'était Gemma et Hermione je pouvais prétendre que je ne les avaient pas entendu hurler à la mort et laisser Alex s'en charger autant je savais que j'allais devoir  me lever pour mon fils. Résultat je n'avais presque pas dormi de la nuit. Après j'avais bien évidemment du aller travailler. J'avais encore une fois du entendre la même chieuse que d'habitude se plaindre de la cuisson de son plat, si c'est pas bon elle avait qu'a ne pas revenir. Les gens se plaignent vraiment d'un rien. Bon moi aussi je me plaignais pour rien, le job de serveuse était loin de vendre du rêve, mais c'était moins pire qu'Alex qui travaillait à l'usine et faisais je ne sais quoi de ses journée. Je rentrais finalement à la maison après mon service du midi. Je jouais de la guitare avant de finalement dessiner. Si je n'avais pas eu Ethan et qu'on avait de l'argent j'aurais probablement fait des études d'art, mais c'était encore des et si. On dit parfois qu'il faut croire en ses rêves, ou encore que l'espoir fait vivre, en réalité les rêves ne se réalisent jamais et l'espoir c'est de la naïveté, on a l'espoir de sortir d'un situation bien pourrie alors que c'est parfois sans issue, parfois on ne peut pas se relever, seulement tomber plus bas et s'enfoncer encore et encore toujours plus loin dans les problèmes. L'espoir c'est destructeur, ça sert à rien. Prenons moi par exemple ma vie est sans espoir d'avenir brillant, je ne vais pas devenir riche, je vais probablement toujours faire le même travail à moins de me faire virer et de devoir trouver un autre travail ou de finir comme ma mère alcoolique et drogué. Certaine personnes n'ont juste pas la possibilité d'avoir une fin heureuse. Peut-être que certain penseraient que je suis pessimiste, selon moi je suis seulement réaliste. La vie c'est pas un long fleuve tranquille, la vie c'est plein de merde qui te tombe dessus et que tu dois réussir à gérer. J'étais perdu dans mes pensées, encore. Mon dessin était devenu similaire à mes pensée, brouillons, sombre, en nuance de gris.

Pfffff.

J'en avais marre, je décidais d'aller harceler mon petit frère, Finn avait du rentrer des cours. Je m’inquiétais pour lui, pas qu'il se soit plaint de quoi que ce soit, c'était plutôt le contraire. Il était devenu secret, plus qu'avant, parfois j'avais l'impression qu'il nous mentait, après je ne pouvais pas vraiment lui reprocher, on avait tous tendance à être des menteurs pathologique dans cette famille. Je le trouvais finalement dans sa chambre en train de lire un magazine.

Comment ça a été l'école ?

Je réalisai au moment ou il cachait le magazine de quoi il s'agissait. C'était un magazine contenant des photos de mannequin homme que certain aurait juger comme étant un contenu inapproprié. Finn n'était pas censé regarder ce genre de magazine, il n'était même pas censé savoir qu'on possédait ces magazine dans la maison. Soit ça appartenait à Alex soit à Ellie, bon okay peut-être que c'était à moi, dans tout les cas ils l'avaient voler à l'une d'entre nous. Je ne savais pas quoi lui dire. Peut-être que je n'étais pas obligé de dire quelque chose, peut-être que je pouvais partir faire comme si je n'avais rien vu et nous éviter une conversation gênante. Non il valait mieux qu'on en parle. J'ouvris la bouche et la refermais, cherchant mes mots.

Euh...tu...ça t'arrives souvent de regarder ce genre de magazine.

Je soupirais j'étais nulle, je ne savais pas comment aborder le sujet.

Finn est-ce que...

Je soupirais, bon on allait faire plus simple et être plus direct.

Bon parlons franchement, pourquoi est-ce que tu ne m'as jamais dis que tu étais gay ?
 

Emi Burton

_________________
    i'm empty inside
    And I don't wanna live but I'm too scared to die △ Life just sucks then we all die that's just reality, yeah don't lie to me, yeah I'm fucked up but I don't wanna be.
    ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Are you gay ?   Mar 12 Sep - 1:25



"Are you gay ?"

Dans la vie, on a toujours le choix : aimer ou détester, assumer ou s'enfuir, avouer ou mentir, être soi-même ou faire semblant.



C'était énervant, c'était barbant, mais c'était comme ça que la vie se jouait de Finn, encore. C'était lassant, trop répétitif. On l'avait royalement fait chier toute la journée. Et les professeurs faisaient partie du lot, sans s'en rendre compte. On l'avait forcé à se lever et à aller au tableau pour faire un exercice devant la classe parce que soi-disant il était censé travailler en classe et non réduire en charpie ses crayons. Crayons qu'il avait chipés dans la trousse d'un de ses camarades, ce dernier en avait trop et ne l'avait même pas remarquer. Mais Finn n'avait pas cédé facilement au professeur de mathématique. Il lui avait tenu tête, attendant la fin fatidique où il allait devoir sortir de la classe et camper devant la porte jusqu'à la sonnerie. Malheureusement, il avait perdu étant donné que l'adulte l'avait empoigné par le bras sans grande délicatesse pour le mettre devant le tableau, lui avait mis la craie dans la main et lui avait ordonné de faire l’exercice en expliquant la marche à suivre. Il avait été a deux doigts de lui dire clairement qu'il n'avait pas le droit de l'empoigner comme il venait de le faire, mais son professeur lui faisait peur a le regarder comme s'il allait lui en foutre une ou pire. Son sixième sens, celui lié a son génie, lui soufflait que ce type était trop louche et qu'il devrait faire attention. Bon après, la peur pouvait lui faire imaginer des tonnes de choses. Fin s'était contenter d'observer l'équation longue qu'il devait résoudre, son regard ne quittait pas le tableau. En quelques secondes, Fin savait le résultat. Mais comment était-il censé expliquer la façon de faire ? Quand lui-même sautait cette étape inutile ? Alors le gamin avait opté pour écrire du grand n'importe quoi, se trompant volontairement, faisant de grosses erreurs qui lui donnaient envie de s'arracher les cheveux tellement c'était grotesque. Mais c'était tellement plus simple que de réussir. Réussir était dangereux, réussir allait apporter plus de mal que de bien. Le professeur s'était moqué, utilisant du sarcasme pour le rabaisser, faisant rire la classe. Le jeune adolescent s'était mordu la langue a sang pour ne pas se mettre à chialer et était retourné s'asseoir en soupirant.

À la pause, il s'était enfermer dans les toilettes et s'était scarifier pour essayer de se sentir un peu mieux. Il se détestait lui-même pour ne pas pouvoir rentrer dans le moule, pour ne pas pouvoir faire comme les autres. Finn était un poisson que l'on demandait de grimper dans les arbres. Finn était un zèbre que l'on demandait de se fondre dans le troupeau de chevaux. Mais ses rayures, les autres les voyaient et on le rejetait, parce qu'il était trop différent. On l'avait poussé contre les casiers, les autres l'avaient regardé se faire rabaisser dans le couloir, mais personne n'était venu l'aider. Noah s'en était donné a cœur joie. Pourquoi son cœur battait plus vite en sa présence ? Ce n'était pas juste.

Le jeune adolescent avait été plus qu'heureux de rentrer a la maison, il avait besoin d'un moment de détente. Et rien de mieux que de se prélasser et de regarder de charmant beau gosse en petite tenue ! Pour l'instant, Finn n'osait pas vraiment aller regarder plus loin, du genre avec des magazines playboy. Il se sentait assez pervers, pas besoin d'en rajouter. Mais il était tellement curieux de voir les attributs d'un autre garçon-homme. Le problème était surtout pour se trouver ce genre de magazine sans difficulté. C'était carrément impossible.

Dès qu'il était rentré dans sa chambre, il avait fermé sa porte avec un grand sourire, il avait déposé son sac. Même s'il avait des devoirs à faire, il ne comptait pas les faire, cela ne servait a rien. Le gamin s'était frotter les mains, puis il avait sortis sa 'boite à trésor', prenant le magazine. Il avait remis sa boite sous son lit, tout au fond. Puis s'était confortablement installer, ouvrant le magazine, la langue sortit, il avait comme des étoiles dans les yeux. Plus d'un soupir d'extase avait franchi la barrière de ses lèvres, rêvassant sur les corps presque totalement dénudé qui l'hypnotisaient. Ses joues s'étaient tinté de rouge, tandis qu'il sentait quelque chose de supplémentaire pointer au sud. Ce n'était pas la première fois, il savait très bien ce qu'il fallait faire, mais il n'osait pas le faire. Il pouvait rêvasser, mais faire ça en pensant a des hommes s'était interdit, cela rendrait la chose trop réelle. Alors le gamin s'était dandiné sur place, assez déranger à cause son petit souci.

Mais la porte de sa chambre s'était ouverte et Charlie était rentré comme si c'était normal. Enfin oui, mais pas à CE moment. Finn s'était mit à bouger le plus possible, mais il avait foiré son truc. Il avait fait tombé le magasine a terre. Au moins avait-il pu mettre un oreiller sur ses jambes pour pas que sa sœur ne puisse voir la bosse dans son pantalon. Mais pour le magazine ? Aie. Là, tout de suite, le jeune adolescent voulait péter un câble et gueuler contre sa sœur. Finn regardait la porte, puis Charlie, priant pour que cette dernière décampe de là. Malheureusement, elle avait ouvert la bouche, elle avait commencé à parler.

La première chose qu'elle lui avait demandé c'était si cela lui arrivait souvent de regarder ce genre de magazine. Ce n'était pas une bonne chose s'il répondait. Parce que sincèrement, depuis qu'il avait découvert ces beaux mannequins, il ne s'en passait plu. C'était pratiquement tous les jours qu'il les regardait en boucle ! C'était sûrement pas la bonne chose a dire. Pas comme ça. Puis elle avait été directe, lui disant clairement ce qu'elle venait de découvrir. Elle lui posait une question et cette simple question l'avait fait voir rouge. Parce qu'elle assurait qu'il était gay. Il le savait, mais ne l'acceptait pas. Alors le dire a haute voix, ce n'était pas quelque chose qu'il risquait de faire. Il voyait cela comme un problème qu'il ne pouvait pas résoudre ou effacer.

Sa voix avait résonné un peu trop fortement dans la pièce.

<<- Je ne suis pas gay ! C'est.... C'est.....>>

Une fois de plus, son cerveau s'était mit à chercher une solution, un mensonge. Mais il n'avait pas assez de temps. Pas assez de temps pour que cela logique. Un mensonge qui sentait le mensonge.

<<- Je voulais savoir ce qui fallait faire pour que les filles s'intéressent à moi, alors j'ai piqué le magazine puisque les mecs qui sont dessus intéresse les filles. Je viens juste de l'ouvrir pour la première fois ! Et maintenant je sais qu'il faut que je fasse de la musculation.>>

Finn s'était passé une main tremblante dans les cheveux, avant de crisper ses doigts sur l'oreiller.

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
 
Are you gay ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Family comes first :: Break Time :: Anciens rps-
Sauter vers: